MAIRIE DE SAINT-VICTOR
Recherche
  Contact
Agenda
Actualité
Bulletin municipal
Travaux en cours
Infos diverses
Pratique et utile
  Lettre
  d'information
  Les vidéos
 
 
   
 

Les Gorges de Thison


Ethymologie:

 (Renseignements fournis par M.Piboule et tirĂ©s du livre"Anthologie de Thizon en Bourbonnais" - èditions "les Cahiers du Bourbonnais"Ă©crit par Michel Pille)

"Thizon est un terme hydronomique du type "tisane"que l'on retrouve dans les noms de fontaines........Le nom du village est bien lié à la présence des sources ferrugineuses qui ont dû être connues dès l'Antiquité, objets de cultes antiques, peut-être guérisseuses ou de fécondité.....On peut écrire indifféremment Thizon,Thison ou Tison!"


Les gorges de Thizon et le château

Empreintes de pittoresque et de légendes, les gorges de Thizon représentent un site qui ne laisse pas le promeneur indifférent. Elles sont intimement liées à l'histoire de Saint Victor et à cet ermite qui donna son nom à notre commune (voir rubrique histoire"Pourquoi Saint Victor ?".

On peut y voir le rocher des amoureux ou deux pics rocheux s'incurvant l'un vers l'autre n'arrivent pas à se rejoindre. La légende dit que la colère divine pétrifia deux jeunes gens dont l'amour était illégitime les empêchant ainsi à jamais de s'unir.

Les ruines du château de Thizon viennent souligner le caractère historique de ce site tout en donnant crédit à l'atmosphère mystique du lieu. Surveillant d'un côté, le gué de Sauljat et de l'autre, l'entrée des gorges, passé aux mains d'un Bourbon, a été réparé et fortifié en 1460. En 1545, le château entre alors dans la châtellenie royale et y reste jusqu'en 1789. En 1677, ses nouveaux propriétaires entament le démentèlement de la forteresse en vendant quatre cents baux de pierres de taille et en transformant la chapelle en grange.

Le donjon est abattu en 1930.                                                                                         


Les eaux ferrugineuses de Thizon

Entre Thizon et Verneix, la source minérale de Thizon sort des entrailles de la terre à une température invariable de 11°. Elle est gazeuse, bicarbonatée et ferrugineuse. Cette souce fut captée et exploitée par la concession des eaux de Tison-Villars dont M.Cajat, pharmacien de 1ère classe à Montluçon était à l'origine.

Remarquablement tonique et reconstituante, elle est agréable à boire. Au repos et au contact de l'air, on observe un léger dépôt jaunâtre ocracé produit par le sel de protoxide de fer qui se précipite. C'est ce qui explique cette coloration à l'actuelle sortie de la source. Bon nombre de médecins des plus distingués de la région n'hésitait pas en en faire leur boisson commune.

L'eau de Tison-Villars est gazeuse salino-martiale la plaçant au premier rang des eaux ferrugineuses. Elle produit presque toujours une augmentation immédiate de l'appétit et favorise la digestion. Son emploi est un remède puissant pour la chloroanémie, l'appauvrissement du sang, les suites de couches, les organismes affaiblis ou surmenés, la leucorrhée et le catarrhe utérin.

Une notice de 1900 vantait: "Tous les graveleux en Ă©prouveront de bons effets".

                            



 
MAIRIE DE SAINT-VICTOR
Mentions légales     Haut de page      Plan du site
MAIRIE DE SAINT-VICTOR